Menu
menu
Pendant ma première semaine de retour dans ma belle Bretagne natale, entre deux des innombrables démarches administratives qui sont inévitables  quand on change de pays après un long séjour,  j’ai réussi à intercaler un peu tourisme avec ma soeurette et son boyfriend. Il sont été assez patients pour me laisser m’arrêter tous les 2 mètres histoire de photographier tel édifice ou tel autre paysage, et ils ne se sont « presque » pas plaint.

J’ai réalisé à cette occasion que j’avais été tellement absorbée par mon projet sur le Dramaten que j’avais complètement arrêté de photographier autre chose – c’est à dire, à part des mariages et du portrait d’entreprise, bien sûr. Du coup ça faisait tout drôle de photographier des paysages à nouveau, un peu comme si ça manquait de sens parce que ça ne faisait pas partie d’un tout. Je suppose néanmoins que c’est juste un syndrome « post-projet prenant ». Quoiqu’il en soit, je pense que vous aurez sous peu l’occasion de voir de quoi il retourne, attendu que certaines de ces photos du Dramaten vont être publiées dans un magazine suédois, assorties d’un petit texte (écrit par votre fidèle serviteur), sous l’intitulé « Les Démiurges ».
Oh, et au passage, ça c’est une partie de la superbe église de Rochefort en Terre.

 

Church window in Rochefort en Terre

 

  1. This is cool!

Leave a reply