Menu
menu

Quand vous déclarez à la cantonnade que vous êtes photographe, les gens tendent à penser que vous vous habillez en noir la plupart du temps, et que pour vous, ce que ‘matin’ signifie réellement, c’est 13h00. Après tout, vous êtes un(e) artiste…
Je suis photographe, et effectivement je m’habille quasi-continuellement en noir. Il y a 3 bonnes raisons* à ça, dont aucune n’est liée à des goûts vestimentaires personnels:

1) Le noir, c’est discret. Quand vous photographiez un mariage, ou n’importe quel évènement, vous ne voulez pas exactement être le centre de l’attention – plutôt tout l’inverse en fait. Vous aurez à un moment ou un autre à traverser devant la foule, mais vous ne voulez pas porter un T-shirt type orange voyant pour le faire.

2) Le noir, c’est peu salissant. Trouver un bon angle de prise de vue implique parfois de se rapprocher dangereusement d’un sol poussiéreux ou boueux. Il est plus que pratique de pouvoir continuer tranquillement sa journée de prise de vue en ayant l’air correct après un dépoussiérage rapide.

3) Le noir n’est pas une couleur réfléchissante. Aucune chance donc, de se retrouver avec un reflet coloré sur une scène ou un objet, et au final, c’est fondamental.

Par contre, dimanche dernier a définitivement prouvé que le mythe du « 13h00″ ne tenait pas une seconde ! Vous trouverez ci-dessous quelques vues de la Journée de la Randonnée Intercommunale de Romillé, organisée par la communauté de communes de Bécherel avec la collaboration de « Nature&sentiers ».

Une chouette journée, mais il fallait définitivement être debout aux aurores pour pouvoir immortaliser cette superbe lumière dans les arbres – y’a pas à dire, la vie d’artiste, c’est plus ce que c’était…

homme et son cheval randonnée à Romillé photographe événementiel Ille et Vilaine

Leave a reply